Dark Entries - Belgique (Mars 2019)

{fonetic} est présenté comme un album trip-hop et nous le comprenons. Les sons de percussion, les rythmes et les basses proviennent de la même écurie et on entend également des influences dub, jazz noir et hip hop. Massive Attack - une fois inspiré par Bauhaus - ne semble jamais très loin. Cependant, la voix est typiquement éthérée et la délicieuse "tarte à la guitare" en écho [ndlr : que nous garderons traduite ainsi volontairement. ]  semble parfois jouée par Viny Reilly (The Durutti Column). En conséquence, cet album correspond tout à coup très bien à notre lectorat.

 [...] Maÿwen et Kapiand comprennent très bien le contenu du contrôle et de l'intimité. Pas de basses destructives, pas de sons qui vous traversent la tête, mais une sensation de mélancolie chaleureuse. Cette musique sonne pure et réelle.

Betreutes Proggen - Allemagne (Janvier 2019)

"Tout est bon. Si chaud, coloré et ensoleillé. Sliding Words crée des sons pleins de couleurs pastel et arc-en-ciel, évoluant avec grâce et finesse dans une zone de tension entre la pop, le trip hop et la musique du monde. Voici un son qui semble ne faire que courir, un léger murmure: le duo lyonnais français crée des mondes fantastiques qui n'ont rien de commun avec le bruit moteur de la réalité.

 

La refuge du duo mixte Maÿwen et Kapiand se retrouve dans {fonetic}, avec neuf chansons (ou huit et demi), où chacune desquelles, par leurs différences nuancées, s'étend le large spectre sonore et technique des mots glissants. Une "Cold Hand" se présente comme une énigmatique Sphère Pop, tandis que "We Are Not So Different (After All)" flirte avec le Trip Hop de Bristol. La vague "Time Is Never Here" semble déjà si importante qu'elle est représentée par "Radio Edit" et que la "version étendue" est maintenue pendant neuf minutes, tandis que le fragile "Bukowski Crash Test" donne l'impression de ne rien détendre ..."

Artnoir - Suisse (Décembre 2018)

" Le style de vie détendu et le plaisir émotionnel, en France vous avez toujours su rendre les jours sensuels. De plus, Sliding Words, un duo lyonnais, le prouve dans sa musique avec un rythme tranquille, des sons méditatifs et une atmosphère chaleureuse. "(Fonetic)" est clairement un enfant du trip-hop, avec toutes ses caractéristiques et forces dans l'entretien d'embauche. Les effets changent les tonalités, les synthétiseurs et les beats sont modulés, les voix sont douces et presque lascives.

 

 

Avec "The Teaser", Maÿwen et Kapiand, qui ont commencé leur coopération en 2012, nous séduisent par des sons volumineux et un environnement protecteur. L'album de Sliding Words est immédiatement un lieu de refuge, mais continue à expérimenter. Déjà avec "Cold Hand", le chant augmente, le rythme est complété par des sons humains et le spectre typique est agrandi. Par exemple, {fonetic} rappelle toujours les grands modèles Massive Attack ou Portishead, mais il suit également son propre chemin. [...]"

Interview pour "L'Officieux" - Février 2015

Sliding Words - {fonetic}

"Le résultat est impressionnant, l'achimie dégagée par le duo offre un voyage sur un flot de sons samplés par Kapiand, accompagnés par la superbe voix de Maÿwen. On y retrouve quelques influences comme Portishead, Björk, PJ Harvey, ou encore Pink Floyd."